To Take Nature - La Nature sous toutes ses formes

Le puy de Lemptégy, un volcan à ciel ouvert

La chaîne des Puys regroupe une centaine de volcans alignés sur 35 km de long. Le point culminant est le Puy de Dôme avec ses 1465 m d’altitude. Le volcan de Lemptégy est le fruit d’un empilement de deux cônes de scories comparables aux 70 autres volcans stromboliens de la chaîne des Puys. Après plusieurs années d’exploitation pour sa pouzzolane, ce volcan n’est aujourd’hui plus exploité. Néanmoins, le résultat de cette exploitation par l’Homme a permis de mettre en exergue la structure de ce volcan.

Volcan de Lemptégy (Saint-Ours-les-roches, Puy de Dôme) (crédit photo : E. Force).

Volcan de Lemptégy (Saint-Ours-les-roches, Puy de Dôme) (crédit photo : E. Force).

Lors de la visite de ce site, l’étude des différents produits volcaniques ainsi que leur disposition nous permet de reconstruire l’histoire de Lemptégy ainsi que des volcans voisins.

 

Tout d’abord, sur le plancher Est de la carrière, nous pouvons remarquer des produits volcaniques dont la composition se situe entre celle d’un basalte et celle d’un trachybasalte. Ce volcanisme est typiquement strombolien. Il s’agit du premier cône de scories : Lemptégy 1. L’emplacement de sa cheminée est matérialisé par un culot très résistant composé de laves ainsi que de scories soudées culminé par deux bombes volcaniques très volumineuses. Du côté des parois Nord et Est du site, les projections de ce volcan sont accolées à des lapillis venant du puy des Gouttes. Normalement, la teinte de ces derniers est noire. Mais ici, ils paraissent rougeâtres. Ceci implique que ces lapillis se sont posés sur Lemptégy 1 chaud et évoque une activité simultanée de ces deux volcans. Il se pourrait que ceux-ci aient été alimentés en profondeur par le même système de fractures. L’étude de leur lave respective montre qu’elles sont d’ailleurs chimiquement et minéralogiquement semblables.

 

Ce volcan, Lemptégy 1, a été dernièrement daté à 30 000 ans environ par la méthode de thermoluminescence des quartz au sein des enclaves du socle qui abondent dans ses scories. Cet âge correspond également à celui du puy des Gouttes.

Cheminée du volcan Lemptégy 1 (crédit photo : E. Force).

Cheminée du volcan Lemptégy 1 (crédit photo : E. Force).

Le second cône de scorie, Lemptégy 2, a été daté à 30 000 ans avec la même méthode de thermoluminescence. Les âges de Lemptégy 1 et de Lemptégy 2 sont donc très peu différents. Il est à noter que seule l’utilisation de cette méthode de datation ne nous permet pas de savoir quel volcan est antérieur. C’est seulement la superposition des produits volcaniques observés sur le terrain qui permet de lever toute ambiguïté quant à la chronologie relative de ces deux éruptions.

 

Lemptégy 2 est issu d’une éruption volcanique de type effusif. L’évolution de son magma est plus prononcée que pour Lemptégy 1. Il est question ici de trachyandésite. La cheminée de ce volcan est aussi visible. Nous remarquons des fuites de lave liquide depuis cette cheminée ayant ainsi donné des filons qui se sont interposés dans les scories. On appelle ces derniers des dykes. Vu du dessus, nous pouvons constater ces filons sortir radialement autour de la cheminée et infléchir ensuite leur direction vers le Sud-Ouest de la carrière.

 

Plus tard, le volcan de Lemptégy fut recouvert par des dépôts de projections issues des volcans voisins. Il est remarqué des lapillis scoriacés ainsi que des cendres finement litées venant du puy de Cômes (âgé d’environ 16 000 ans). Cela forme sur le cône de Lemptégy 2 un dépôt d’une épaisseur variable de quelques décimètres à quelques mètres. De plus, au sommet du front de la taille de la carrière est visible une couche continue de couleur claire d’épaisseur comprise entre 50 cm et 3 m. Ceux-ci sont les produits de l’éruption du puy Chopine.

Cendres « vannées » en provenance du puy de Côme et nuées ardentes issues du puy Chopine (crédit photo : E. Force).

Cendres « vannées » en provenance du puy de Côme et nuées ardentes issues du puy Chopine (crédit photo : E. Force).

En guise de conclusion, ci-dessous se présentent une carte volcanologique simplifiée des environs du puy de Lemptégy ainsi qu’une coupe schématique du volcan de Lemptégy.

Carte volcanologique simplifiée des environs du puy de Lemptégy (source : viagallica.com).

Carte volcanologique simplifiée des environs du puy de Lemptégy (source : viagallica.com).

Coupe schématique du volcan de Lemptégy (illustration : G. Camus, A. De Goër et P. Lavina, 1999).

Coupe schématique du volcan de Lemptégy (illustration : G. Camus, A. De Goër et P. Lavina, 1999).

Bibliographie et sitographie

 

Loizeau D.. Le volcanisme en Auvergne : Volcan de Lemptegy et Vulcania. Bulletin annuel Association Vendéenne de Géologie, 2004. pp. 4-15.

 

Bonnet C.. Volcan de Lemptégy (63). In Lithothèque de l'Académie de Clermont Ferrand [en ligne]. [consulté le 20 décembre 2019]. Disponibilité et accès sur : http://lithotheque.ac-clermont.fr/lemptegy_cb/objet.html

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :