To Take Nature - La Nature sous toutes ses formes

Clé de détermination des Urodèles

Si…

Queue à section plus ou moins cylindrique ; présence de glande parotoïdes bien marquées ; grande taches jaune-vif sur un fond noir luisant : SALAMANDRE TACHETÉE (Salamandra salamandra)

 

Si…

Queue comprimée pour la nage ; peau lisse ou granuleuse ; crête dorsale plus ou moins développé chez le mâle en parure nuptiale --> 1

1. Jusqu’à 17 cm de longueur ; ventre gris noirâtre ou gris clair piqueté de blanc ou blanchâtre ; face dorsale marbrée de vert clair et de gris foncé ; grande crête rectiligne barrée de sombre chez le mâle adulte ; ligne latérale rouge chez la femelle et le jeune : TRITON MARBRÉ (Triturus marmoratus)

1'. Urodèle ne possédant ces caractères --> 2

2. Jusqu’à 19 cm de longueur ; ventre jaune d’or ou orange avec des taches noires plus ou moins grandes ; face dorsale noirâtre ; grande crête noire fortement découpée ; souvent une ligne vertébrale rougeâtre à jaunâtre chez le jeune comme chez la femelle ; bord inférieur de la queue rougeâtre chez la femelle : TRITON CRÊTÉ (Triturus cristatus)

2'. Jusqu’à 13 cm de longueur ; ventre toujours orange vif dépourvu de taches ; face dorsale bleue ou bleutée chez le mâle et le jeune, grisâtre chez la femelle ; crête dorsale basse rectiligne barrée de noir sur fond blanc chez le mâle ; ligne vertébrale rouge chez le jeune : TRITON ALPESTRE (Ichthyosaura alpestris)

2''. Moins de 11 cm de longueur ; ventre peu colorée, couleur généralement brunâtre --> 3

3. Chez le mâle en parure nuptiale, palmes triangulaires noires aux orteils, section du corps quadrangulaires, crête dorsocaudale basse et rectiligne, filament caudal, gorge en générale immaculée, ventre immaculé ou parsemé de petits points sombres, tête présentant souvent un seul sillon assez peu marqué ; chez le mâle en phase terrestre semblable, dépourvu de crête, de palmes et de filament caudal ; femelle et jeune difficiles à distinguer de l’espèce suivante, gorge toujours immaculée ; ligne vertébrale claire débutant sur la nuque et se prolongeant jusque sur la queue : TRITON PALMÉ (Lissotriton helveticus)

3'. Chez le mâle en parure nuptiale, palmes arrondies, section du corps plus ou moins cylindrique, crête dorsocaudale assez haute et découpée, pas de filament caudal, queue présentant une belle traînée inférieure orange et bleuâtre et terminée en pointe, gorge et ventre maculés de gros points sombres ; chez le mâle en phase terrestre, face dorsale brune tachée de sombre, face ventrale et gorge tachées de sombre, tête avec trois sillon longitudinaux, dépression glandulaire profonde entre les yeux et les narines ; chez la femelle et le jeune, ligne vertébrale claire débutant sur l’arrière de la tête et se terminant à la fin du dos : TRITON PONCTUÉ (Lissotriton vulgaris)

 

© Evan Force

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :