To Take Nature - La Nature sous toutes ses formes

Clé de détermination des Criquets

Si…

Présence d’un tubercule sur le pronotum --> 1

1. Carènes latérales du pronotum absentes --> 2

1'. Carènes latérales du pronotum présentes ; tegmina et ailes postérieures atteignant ou dépassant l’extrémité de l’abdomen ou tegmina en forme d’écailles ne se rejoignant pas sur le dos --> 4

2. Yeux striés verticalement ; carène dorsale des fémurs postérieures denticulée ; couleur brun cendré à gris jaunâtre, porte souvent une ligne jaune sur la tête et la crête du pronotum ; tegmina et ailes postérieures atteignant ou dépassant l’extrémité de l’abdomen ; yeux striés verticalement ; taille comprise entre 30 et 60 mm : CRIQUET ÉGYPTIEN (Anacridium aegyptium)

2'. Yeux non striés verticalement ; tegmina en forme d’écailles ne se rejoignant pas sur le dos ; carène dorsale des fémurs postérieurs non denticulée ; taille inférieure ou égale à 30 mm --> 3

3. Tibias postérieurs jaunâtres chez la femelle ou noirâtre chez le mâle ; couleurs dominantes du corps verte et noire ; taille comprise entre 16 et 31 mm : MIRAMELLE FONTINALE (Miramella alpina)

3'. Tibias postérieurs bleuâtres ; couleur du corps autre que vert, tons de brun, jaune et noir ; taille comprise entre 17 et 30 mm : MIRAMELLE DES MORAINES (Podisma pedestris)

4. Tegmina et ailes postérieures atteignant ou dépassant l’extrémité de l’abdomen ; cerques du mâle très apparent, recourbés, longs, puissants --> 5

4'. Tegmina en forme d’écailles ne se rejoignant pas sur le dos ; prosternum avec tubercule en forme d’écusson aplati ; couleur brun jaune à brun noir tacheté ; tegmina ovales, fortement abrégés ; face interne des fémurs postérieurs avec deux taches brunes plus ou moins nettes ; taille comprise 11 et 17 mm : CRIQUET PANSU (Pezotettix giornae)

5. Coloration des ailes postérieures tirant sur l’orange ; chez le mâle, pallium assez long, recourbé vers l’arrière en forme d’aileron de requin et tegmina dépassant les lobes géniculaires ; chez la femelle, taches noires diffuses sur la face interne du fémur postérieur ; taille comprise entre 19 et 31 mm : CALOPTÈNE ITALIEN (Calliptamus italicus)

5'. Coloration des ailes postérieures tirant sur le violet ; chez le mâle, pallium court, émoussé, non dirigé vers l’arrière en forme d’aileron de requin et tegmina ne dépassant pas toujours les lobes géniculaires ; chez la femelle, taches noires très nettes sur la face interne des fémurs postérieurs ; taille comprise 14 et 25 mm : CALOPTÈNE OCHRACÉ (Calliptamus barbarus)

 

Si…

Prosternum sans tubercule --> 1

1. Présence d’une nervure intercalée dans le champ médian ; nervure radiale des tegmina non épaissie ; ailes postérieures colorées ou non --> 2

1'. Pas de nervure intercalée dans le champ médian ; nervure radiale des tegmina, les fémurs postérieurs du mâle frotté contre les tegmina produisent du bruit ; ailes postérieures hyalines ou noires, dépourvues de couleurs vives --> 13

2. Front bombé, formant avec le vertex un angle droit ou obtus ; ailes postérieures portant souvent des couleurs vives, bleu, rouge, jaune ou vert --> 3

2'. Front formant avec le vertex un angle aigu ; ailes postérieures hylaines ou faiblement teintées à la base --> 9

3. Carène médiane du pronotum droite, à coupure très marquée entre la prozone et la métazone ; ailes postérieures bleues ou rouges ; arête supérieure du fémur postérieur avec un décrochement net --> 4

3'. Carène médiane complète ou simplement interrompue ; arête supérieure du fémur postérieur sans décrochement, progressivement atténuée vers l’apex --> 5

4. Ailes postérieures bleues avec une bande noire ; taille comprise entre 15 et 28 mm : OEDIPODE TURQUOISE (Oedipoda caerulescens)

4'. Ailes postérieures rouges avec une bande noire ; décrochement du bord supérieur du fémur moins prononcé ; taille comprise entre 15 et 28 mm : OEDIPODE ROUGE (Oedipoda germanica)

5. Pronotum à carène médiane bien marquée, comprimée en crête, entière ou interrompue seulement par le sillon typique perpendiculaire --> 6

5'. Pronotum à carène longitudinale médiane nulle ou peu élevée, interrompue par un ou deux sillons perpendiculaires dans la prozone, et par le sillon typique ; en vue de profil, la tête s’élève nettement plus haut que le pronotum, surtout chez le mâle ; bord postérieur du pronotum formant un angle droit ou subaigu ; ailes postérieures bleues sans bande noire franche ; taille comprise entre 17 et 33 mm : OEDIPODE AIGUE-MARINE (Sphingonotus caerulans)

6. Carène médiane du pronotum entière, non interrompue par le sillon perpendiculaire --> 7

6'. Carène médiane du pronotum franchement interrompue par le sillon typique ; ailes postérieures non colorées, légèrement teintées de jaune verdâtre à la base ; pronotum habituellement pourvu de deux raies noires longitudinales ; tegmina environ deux fois plus longs que les fémurs postérieurs ; couleur du corps généralement vert vif, avec les tibias postérieurs rouge --> 8

7. Ailes postérieures rouges avec les extrémités noires ; femelle avec les organes du vol réduits ; renfoncement de chaque côté de la carène médiane du pronotum ; tegmina réduits chez la femelle ; taille comprise entre 23 et 40 mm : OEDIPODE STRIDULANTE (Psophus stridulus)

7'. Pronotum pourvu de quatre taches blanches disposées en forme de croix ; ailes postérieures verdâtres ou jaunâtres avec une bande noire arquée ; tegmina et ailes postérieures atteignant ou dépassant l’extrémité de l’abdomen ; tête volumineuse et arrondie ; couleur génralement verte ou testacée avec des taches sombres ; pronotum court possédant une carène médiane élevée ; deux grandes taches brunes sur la moitié basale des tegmina, deux bandes plus ou moins marquées sur les fémurs ; taille comprise entre 18 et 43 mm : OEDIPODE SOUFRÉE (Oedaleus decorus)

8. Tegmina inférieurs à 45 mm chez le mâle et inférieurs à 52 mm chez la femelle : CRIQUET DE PALAVAS (Locusta migratoria migratoria)

8'. Tegmina supérieurs à 45 mm chz le mâle et supérieurs à 52 mm chez la femelle : CRIQUET MIGRATEUR (Locusta migratoria cinerascens)

9. Pronotum dépourvu de carènes latérales --> 10

9'. Pronotum pourvu de carènes latérales au moins dans la prozone --> 12

10. Fovéoles temporales nulles ; pronotum traversé par une bande latérale noire courant de l’œil jusqu’au tegmen ; fémurs postérieurs cinq fois plus longs que larges ; strie noire, épaisse portant des yeux jusqu’au tiers des tegmina environ, de part et d’autre du pronotum ; chez la femelle, longues valves de l’oviscapte ; chez le mâle, pallium conique : CRIQUET DES ROSEAUX (Mecostethus parapleurus)

10'. Fovéoles temporales trapézoïdales, sub-rectangulaires ou triangulaires ; pronotum dépourvu de bande latérale noire ; fémurs postérieurs trois à quatre fois plus longs que larges ; présence de bandes sombres distinctes sur les tegmina --> 11

11. Carène médiane du pronotum convexe vue de profil ; fémurs postérieurs trois fois plus longs que larges, sillon inférieur généralement rougeâtre chez le mâle ; tache apicale des ailes postérieures distincte ; taille comprise entre 18 et 32 mm : AÏOLOPE AUTOMNALE (Aiolopus strepens)

11'. Carène médiane du pronotum droite vue de profil ; fémurs postérieurs 4 fois plus longs que larges, sillon inférieur généralement jaunâtre ; ailes postérieures légèrement grisâtres vers l’apex ; taille de 15 à 30 mm : AÏOLOPE ÉMERAUDINE (Aiolopus thalassinus)

12. Carènes latérales du pronotum entières ; sillon inférieur des fémurs postérieurs rouge ; tibias postérieurs avec un anneau jaune vif, portant des épines ; tegmina pourvus d’une strie sous-costale jaune ; fovéoles temporales triangulaires, peu distinctes ; petit tubercule conique sur le pronotum ; taille comprise entre 12 et 39 mm : CRIQUET ENSANGLANTÉ (Stethophyma grossum)

12'. Carènes du pronotum distinctes dans la prozone uniquement ; sillon inférieur des fémurs postérieurs jaunâtres ou verdâtres ; tibias postérieurs rouge vif, épines blanches à pointes noires ; bande latérale brune thoraco-tegminales, effacée dans la métazone, reprenant dans le champ cubital des tegmina ; fovéoles temporales absentes ; taille comprise entre ; taille comprise entre 22 et 45 mm : CRIQUET TRICOLORE (Paracinema tricolor)

13. Pas de fovéoles temporales ; chez le mâle, coloration verte, chez la femelle, Tegmina en forme d’écailles ne se rejoignant pas sur le dos --> 14

13'. Fovéoles temporales présentes --> 15

14. Chez le mâle, genoux postérieurs noirs, face inférieure des fémurs jaune, extrémité de l’abdomen pointue et tegmina dépassant la moitié de l’abdomen ; chez la femelle, valves de l’ovipositeur non allongées et face inférieure des fémurs rouges ; taille comprise entre 16 et 30 mm : CRIQUET DES CLAIRIÈRES (Chrysochraon dispar)

14'. Chez le mâle, genoux postérieurs concolores et tegmina ne dépassant pas la moitié de l’abdomen ; chez la femelle, coloration variée, valves de l’ovipositeur allongées et tegmina particulièrement abrégés, généralement roses ; taille comprise entre 13 et 26 mm : CRIQUET DES GENÉVRIERS (Euthystira brachyptera)

15. Champ cubital nettement plus large que le champ médian ; tibias postérieurs et face inférieure des fémurs postérieurs rouge vif, avec un anneau clair net avant le genou de couleur noir ; coloration jaunâtre-olivâtre maculée de jaune et de noir ; taille comprise entre 23 et 40 mm : ARCYPTÈRE BARIOLÉE (Arcyptera fusca)

15'. Champ cubital plus étroit que le champ médian ; espèce de taille petite à moyenne --> 16

16. Antennes souvent nettement épaissies en massue à l’apex ; ouverture tympanique étroite --> 17

16'. Antennes non épaissies en massue à l’apex ; ouverture tympanique large ou étroite --> 18

17. Présence d’un lobe basal sur le bord antérieur des tegmina ; apex des antennes blancs ; coloration brun-rouge au brun-gris, en passant par diverses nuances de jaunâtre ; carène latérales anguleuses, bien marquées ; taille comprise entre 16,5 et 26 mm : GOMPHOCÈRE ROUX (Gomphocerippus rufus)

17'. Pas de lobe basal sur le bord antérieur des tegmina ; apex des antennes concolores ; coloration variable, souvent homochrome avec le substrat ; carènes latérales anguleuses, bien marquées ; taille comprise entre 10 et 16 mm : CRIQUET TACHETÉ (Myrmeleotettix maculatus)

18. Pas de lobe basal sur les tegmina --> 19

18'. Présence d’un lobe basal sur les tegmina --> 25

19. Chez le mâle, champ médian dilaté et pourvu de nervures transversales régulièrement espacées ; chez la femelle, valves de l’ovipositeur dentées à la base --> 20

19'. Chez le mâle, champ médian dilaté et pourvu de nervures transversales régulièrement espacées ; chez la femelle, valves de l’ovipositeur dentées à la base ; nervures cubitales parfois fusionnées --> 22

20. Nervures cubitales confondues jusqu’à la base ou presque ; nervure radiale sinueuse ; stigma en forme de virgule ; tegmina bien développés ; taille comprise entre 20 et 29,5 mm : STÉNOBOTHRE DE LA PALÈNE (Stenobothrus lineatus)

20'. Nervures cubitales libres au moins dans leur tiers basal ; nervure radiale rectiligne --> 21

21. Nervures cubitales libres dans leur tiers ou leur moitié basale ; tegmina légèrement abrégés chez le mâle et fortement abrégés chez la femelle ; taille comprise entre 16 et 24 mm : STÉNOBOTHRE BOURDONNEUR (Stenobothrus nigromaculatus)

21'. Nervures cubitales distinctement séparées, divergentes depuis la base jusqu’au trois quarts de leur longueur, sans anastomose ; tegmina bien développés ; taille comprise entre 11 et 20 mm : STÉNOBOTHRE NAIN (Stenobothrus stigmaticus)

22. Carènes latérales du pronotum faiblement anguleuses dans la prozone --> 23

22'. Carènes latérales du pronotum nettement anguleuses dans la prozone --> 24

23. Face ventrale tricolore, dégradé de vert, jaune et rouge ; palpes maxillaires noirs avec l’apex blanc ; valves de l’oviscapte courtes ; chez la femelle, coloration brun-noirâtre avec une bande dorsale vert vif ; chez le mâle, coloration brun sombre avec la région dorsale café au lait et l’apex de l’abdomen toujours rouge sanguin ; taille comprise entre 12 et 21 mm : CRIQUET NOIR-ÉBÈNE (Omocestus rufipes)

23'. Face ventrale plutôt unicolore, verdâtre à jaunâtre ; palpes maxillaires unicolores, autre que noir ; valves de l’oviscapte longues ; taille comprise entre 13 et 24 mm : CRIQUET VERDELET (Omocestus viridulus)

24. Fovéoles temporales à bords moins nets, deux fois plus longues que larges au minimum ; chez le mâle, tegmina à champ sous-costal et champ cubital presque aussi élargis que le champ médian, abdomen souvent rouge vif en dessous ; chez la femelle, tegmina parfois verts dans l’aire postérieure ; taille comprise entre 14,5 et 22,5 mm : CRIQUET ROUGE-QUEUE (Omocestus haemorrhoidalis)

24'. Fovéoles temporales à bords nets, deux fois plus longues que larges au maximum ; chez le mâle, tegmina à champ sous-costal et champ cubital restant bien plus étroit que le champ médian, abdomen toujours dépourvu de rouge vif ; chez la femelle, tegmina dépourvus de vert ; taille comprise entre 12 et 17,5 mm : CRIQUET DES ROCAILLES (Omocestus petraeus)

25. Carènes latérales du pronotum anguleuses ou flexueuses, plus rarement parallèles dans la prozone ; yeux non proéminents, occupant environ le tiers de la hauteur de la tête ; griffes d’égale longueur sur tous les tarses ; chez le mâle, pallium non conique, ni allongé --> 26

25'. Carènes latérales du pronotum bien parallèles dans la prozone ; yeux proéminents, occupant environ la moitié de la hauteur de la tête ; griffe interne des tarses médians et postérieurs plus longue que la griffe externe ; chez le mâle, pallium conique, allongé --> 34

26. Carènes latérales du pronotum nettement anguleuses dans la prozone, bien divergentes dans la métazone --> 27

26'. Carènes latérales flexueuses ou parallèles dans la prozone --> 31

27. Ailes postérieures très enfumées ; champ médian du mâle bien élargi possédant un réseau de nervures en échelle ; taille comprise entre 18 et 27 mm : CRIQUET JACASSEUR (Chorthippus scalaris)

27'. Ailes postérieures non enfumées ; champ médian jamais aussi élargi, sans réseau de nervures en échelle --> 28

28. Tympan large, seulement deux ou trois fois plus long que large --> 29

28'. Tympan étroit, souvent quatre à cinq fois plus long que large --> 30

29. Tibias postérieurs jaunâtres ; champ médian dilaté pourvu de nervures transversales régulières chez le mâle ; abdomen du mâle souvent sans apex rouge ; taille comprise entre 13 et 22 mm : CRIQUET DES ADRETS (Chorthippus apricarius)

29'. Tegmina atteignant ou dépassant les lobes géniculaires ; tibias postérieurs bruns ou rougeâtres, avec des épines noires ; fin de dessin blanc soulignant les carènes latérales ; robe sombre et extrémité de l’abdomen souvent rouge ; taille comprise entre 12 et 22 mm : CRIQUET DES PINS (Chorthippus vagans)

30. Fémurs postérieurs munis d’un anneau apical clair, genoux postérieurs obscurcis, tibias postérieurs rouges clair à rouge vif ; tegmina souvent courts, généralement n’atteignant pas l’apex des genoux postérieurs ou les dépassant légèrement ; prozone plus longue que la métazone ; taille comprise entre 15 et 29 mm : CRIQUET DES AJONCS (Chorthippus binotatus)

30'. Fémurs postérieurs sans anneau apical clair, genoux postérieurs concolores ; tegmina atteignant ou dépassant l’apex des genoux postérieurs ; prozone nettement plus courte que la métazone (attention : trois espèces difficilement distinguables) : CRIQUET DUETTISTE (Chorthippus brunneus), CRIQUET MÉLODIEUX (Chorthippus biguttulus) & CRIQUET DES JACHÈRES (Chorthippus mollis)

31. Genoux postérieurs souvent concolores, parfois patiellement foncés --> 32

31'. Genoux postérieurs fortement obscurcis, souvent noirs --> 33

32. Nervure radiale des tegmina droite, plus ou moins parallèle à la nervure médiane ; carènes latérales plutôt flexueuse dans la prozone puis divergeant vers l’arrière ; champ costal généralement plus grand que le champ médian ; tegmina avec un lobe basal ; taille comprise entre 14 et 25 mm : CRIQUET VERTE-ÉCHINE (Chorthippus dorsatus)

32'. Nervure radiale des tegmina flexueuse, s’écartant brusquement de la nervure médiane ; carènes latérales parallèles, divergeant faiblement vers l’arrière ; champ costal de taille souvent inférieure ou égale à celle du champ médian ; tegmina sans lobe basal ; taille comprise entre 13 et 21 mm : CRIQUET MARGINÉ (Chorthippus albomarginatus)

33. Chez le mâle, ailes postérieures distantes du stigma ; chez la femelle, tegmina accuminés, ne dépassant pas le milieu des fémurs postérieurs ; taille comprise entre 13 et 23 mm : CRIQUET DES PÂTURES (Chorthippus parallelus)

33'. Chez le mâle, ailes postérieures atteignant presque le stigma ; chez la femelle, tegmina non acuminés, relativement courts dépassant le milieu des fémurs postérieurs et valves de l’oviscapte longues ; taille comprise entre 13 et 23 mm : CRIQUET PALUSTRE (Chorthippus montanus)

34. Ailes postérieures plus courtes que les tegmina d’environ 1 ou 2 mm ; tegmina du mâle n’atteignant pas la base des lobes géniculaires ; extrémité des tegmina de la femelle plus proche du milieu des fémurs postérieurs que des genoux ; apex des antennes concolores ; plaque sous-génitales du mâle longue et effilée ; taille comprise entre 15 et 27 mm : CRIQUET OPPORTUNISTE (Euchorthippus declivus)

34'. Ailes postérieures aussi longues que les tegmina ; tegmina du mâle atteignant la base des lobes géniculaires ; extrémité des tegmina de la femelle plus proche des genoux que du milieu des fémurs postérieurs ; apex des antennes blancs ; plaque sous-génitale du mâle moyennement allongée et émoussée à l’apex ; taille comprise entre 14 et 25 mm : CRIQUET GAULOIS (Euchorthippus elegantulus)

 

© Evan Force

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :